Randonner à Belle île en mer

Le GR 340 circuit préféré des français 2022 : conseils et séjours "rando"



Avec 80 km de sentiers côtiers, il y a de quoi faire ! 

Pour des randonneurs aguerris, il est possible d'en faire le tour en 5 jours à raison de 5 heures de marche par jour en moyenne.


Le temps d'un week-end prolongé il vous faudra faire des choix. Les personnes y séjournant 10 jours auront le temps d'alterner entre balade et détente.


Nos locations sont un point de départ de multiples chemins de randonnée à pied ou à vélo, pour découvrir Belle île, des topos-guides sont à disposition dans chaque maison.


Il est essentiel d'avoir de bonnes chaussures de marche et bonne forme physique pour crapahuter sur les sentiers notamment sur la côte sauvage là où les dénivelés sont élevés.

Les bâtons de marche sont à éviter de façon à préserver les chemins.



à pied



Nous proposons des séjours randonnée "sur mesure".


Possibles de 1 à 4 personnes, de mars à octobre, hors vacances scolaires et fériés.


Une formule "détente et rando" - 8 jours/7 nuits - 6 circuits de 8 à 10 km pour 3h de marche.


214 €/pers base 4 personnes (maison "La Biche")

264 €/pers base 4 personnes (maison "La Bordardoué")

381 €/pers base 2 personnes (maison "Baluden")


Une formule "rando" - 7 jours/6 nuits - 5 circuits de 13 à 16 km pour 5 h de marche.


194 €/pers base 4 personnes (maison "La Biche")

239 €/pers base 4 personnes (maison "La Bordardoué")

346 €/pers base 2 personnes (maison "Baluden")


L'idéal est de prendre contact directement par téléphone de façon à échanger ensemble sur votre projet.


à vélo



Vous souhaitez être libre de vos déplacements en restant en contact avec la nature : l'option vélo est idéale.


Contactez Yohann de Locmaria Cycle, réservez de préférence un vélo électrique (l'île est grande et vallonnée) et demandez une livraison directement à votre location.


Quelques conseils : Activité à pratiquer de préférence hors saison et à éviter avec de jeunes enfants.


La pratique du vélo sur l'île demande une grande vigilance :

- la majorité des routes sont partagées avec les voitures

- le dénivelé important des nombreux vallons implique d'être bien entraîné.